s'assurer pour monter au mât seul

hello tous,
tout est dans le titre, je me souviens avoir lu un fil qui parlait de produit d'escalade qui permettaient de s'assurer sur une drisse tendue entre le pied et la tête de mat.
j'ai une échelle en sangle très sûre mais je souhaite pouvoir être retenu en cas de faux mouvement et de descente imprévue et non maitrisée.
pourriez-vous réveiller ma mémoire ?
merci d'avance
cordialement
jpierre

L'équipage
04 juil. 2024
04 juil. 2024

Nous on a un grigri et une poignée coinceuse avec pédale. Ça permet de monter tout seul. En général, le lendemain j'ai des courbatures.


ourob:Même système, à mon avis le plus simple et fiable pour ça (mais un RIG ou un ID de petzl seront plus sures car verrouillable mais bien plus cher). Sinon un machard moussuetonné sur le baudrier qu'on remonte a la main le long d'une drisse tendue c'est bien aussi!·le 04 juil. 23:46
04 juil. 2024

Matériel d'escalade genre Peltz


05 juil. 2024

Aussi simplement un noeud prussik si tu n'as pas ce matos à bord pour n'importe quelle raison.


tdm2023:Le noeud de prussik, pour l'avoir un peu pratiqué en grimpe d'arbre est très pratique : à condition que la "corde" qui monte et le bout utilisé pour le prussik soient de diamêtres appropriés et accordés entre eux, et surtout qu'ils soient suffisament en bon état pour qu'ils puissent encore bien glisser. C'est une condition nécessaire pour pouvoir redescendre sur un noeud de prussik en charge. Il m'est arrivé d'avoir beaucoup de difficulté à désserrer le noeud de prussik sur lequel mon poids reposait - situation scabreuse. ·le 05 juil. 11:23
Lulu2:Bien d’accord : prussik et machard peuvent être dangereux. A n’utiliser qu’en dépannage et, comme dit plus haut, avec des cordages de section appropriée. ·le 05 juil. 13:15
05 juil. 2024

Je suis content que le sujet revienne, parce que j'ai du mal avec le concept, et, il faut bien le dire, avec mon quintal. Pourtant, je sais bien qu'un jour il faudra... Du coup, je pensais à la solution suivante :
Une bonne échelle arrimée sur une cadène pas loin du mât. Ladite est hissée à l'aide de la drisse de spi. Jusque là ça va, je comprends... Mais... Je n'ai rien d'autre pour m'assurer que l'échelle elle-même. Du coup, puis-je considérer comme secure le fait de mettre mon mousqueton sur un barreau, voire sur le cordage de l'échelle (sur le côté), ou alors j'ai tout faux ?

Pardonnez mon ignorance, mais comme je ne fais pratiquement que du solo, va bien falloir à un moment donné que je monte, et j'aimerais faire au mieux pour ne pas finir en vrac sur le pont, j'ai pas envie d'abîmer mon bateau, quoi... ;-)


05 juil. 2024

J'utilise un baudrier Petzl d'elagueur avec une sellette, c'est très sûr mais lent pour grimper, mais je suis assuré en permanence sur la drisse.


Addiction:Pour l'échelle une solution c'est une drisse en parallèle avec un baudrier minimum et un descendeur et ne pas utiliser l'echelle pour la descente, le problème des sécurités à la descente est qu'elle requière l'usage d'une main , il existe aussi du matériel pour harnais de sécurité au travail mais c'est lourd et ça rouille . Voir du côté devFrance Sécurité si le matériel a évolué, avec les éoliennes il y a le même problème ·le 05 juil. 04:39
05 juil. 202405 juil. 2024

Idéalement il suffit de disposer du matériel spéleo de base, baudrier de spéleo c'est mieux que d'escalade, une poignée et un bloqueur de ceinture ( croll ), une pédale bien reglée a sa foulée . Ca c'est pour monter. Pour descendre rapidement et en sécurité, un descendeur . Je prends également une sangle pour coiffer la tête de mat soit pour le confort en haut, soit pour m'aider à passer de la montée a la descente .
Il y a une précaution a prendre quand on est en solo c'est de monter sur une drisse certe bloquée mais avec suffisamment de mou genre 50 cm pour engager le descendeur ! Sans ça, grosse galère .
Il y a des alternatives comme évoqué plus haut , en lieu et place des poignées et bloqueurs on peut utiliser deux prussiks mais c'est lent.
On peut aussi remplacer la poignée par un bloqueur de pied appelé pantin .
Les solutions a base d'échelle c'est l'horreur .
Sur certains bateaux les drisses ne passent pas dans le mat et pour éviter une rupture de l'axe des réas j'utilise deux drisses distinctes pour la poignée et pour le croll .


Addiction:Et pour les malcomprenant comme moi, le schéma du descendeur, j'ai eu un grand moment de solitude la première fois sur un gros ovni échoué en baie de Cancale l'hiver, je ne savait plus comment passer le bout et personne à 100 lieu à la ronde·le 05 juil. 09:03
Addiction:Et pour les malcomprenant comme moi, le schéma du descendeur, j'ai eu un grand moment de solitude la première fois sur un gros ovni échoué en baie de Cancale l'hiver, je ne savait plus comment passer le bout et personne à 100 lieu à la ronde·le 05 juil. 09:03
Bigjack:C'est la solution que j'utilise, bloqueur Croll et poignée bloquante de chez Peltz. Un descendeur également Peltz pour retrouver le pont. Ca me rappelle mes années de spéléo dont j'ai gardé fort heureusement mon matériel.L'usage de ce matériel nécessite tout de même une bonne formation, particulièrement pour la transition montée / descente.·le 11 juil. 12:00
05 juil. 2024

Le rappel avec un grigri sur une drisse âme dyneema est très inconfortable.

Perso j'envoie une courte corde d'escalade en l'attachant sur la balancine et je monte et descends sur cette corde.
Un prussik sur une drisse pour me rassurer totalement.
Arrivé en haut de mes 15m40 il me reste peu d'énergie pour bosser ;-)
Une longe d'escalade réglable pour me vacher en haut.
Une sellette aussi pour rétablir la circulation sanguine.
Mais c'est beaucoup plus facile comme ça qu'avec mon échelle "magicat" d'outils océan.
Et moins cher aussi.

La cerise sur le gateau: on utilise une paire de casques d'escalade équipés d'un intercom de vélo pour discuter tranquillement et les mains libres. Remplacement du câble de l'anémo, mon équipière dans le carré et moi en haut, parfait pour coordonner l'enfilage du câble dans le mât, puis les tests et la calibration de la girouette.


Addiction:@candide, ou à tu trouvé les intercom de vélo, je cherche ça mais je n'ai trouvé que des prix très élevé ou du matériel via Temu qui ne m'inspire pas·le 05 juil. 09:00
Candide29:Il s'agit d'une paire de Sena Pi, ça coûte un rein et ça ne passe pas à travers le moindre obstacle plus épais que le rouf d'un bateau en contreplaqué. Mais le son est bon, c'est vraiment mains libres, ça se fixe facilement sur un casque ..Amazon 100eur pièce donc 200 balles la paire ça pique. Il faut en avoir l'usage par ailleurs.·le 09 juil. 09:50
05 juil. 202405 juil. 2024

puis je encore rappeller que si on a des echelons de mat la montée au mat est un jeu d'enfant..personellement au port ou mouillage calme je ne m'assure pas , mais j'ai deux longe pour me "vacher"( m'assurer a un point fixe en route...il faut avoir deux longes avec mousqueton d'escalade ou speleo pour pouvoir s'arreter et travailler tranquille. ( en escalade = toujours deux point d'assurance au relais ( = a l'arret).
En mer si je doit monter seul ( ce qui est tres rare) je m'assure avec un fixé tres court sur le baudrier, mais attention avec ce dispositif: le diam max de la dirisse est de 12 en encore la ca coulisse mal, et d'autre part il ne faut pas se tromper de sens en le mettant = tester avant de grimper qu'il bloque la descente et pas la montée...une
Le est mieux que le shunt mais pas si facile a mettre en place attention.
.
Pour la poignée jumar a un avantage elle permet de se passer d'echelle (ou d'echelons de mat)
on utilise un grigri fixé sur le baudrier ( je prefere le shunt)..et comme tout ca n'est pas clair voila une
.
Attention tout ce matos est assez cher, comptez dans les 250€


05 juil. 202405 juil. 2024

Perso, j’envoie en tête une corde statique de spéléo avec une drisse. Et j’utilise un Tracson avec deux pédales sur un gri-gri. Ça fonctionne pour la montée et pour la descente. A condition toutefois d’avoir bien positionné la corde dans le Tracson, faute de quoi on de peut plus descendre et on se sent bête.


philou2:J’ai ça aussi c’est parfais pour un usage au port·le 05 juil. 23:46
05 juil. 2024

J'avais l'an dernier une poignée jumar (main droite) pour la pédale, et un descendeur sur le baudrier, le tout sur une corde (statique !) d'escalade hissée avec une drisse. Inutile d'endommager une drisse en Dyneema...
Expérience faite, le jeu du descendeur sur le baudrier limite trop la hauteur gagnée à chaque montée sur la pédale. On pédale deux fois trop.
Pour cette année, j'ai ajouté une seconde poignée (main gauche) pour éviter cette regrettable perte de hauteur lors de la prise d'appui sur le descendeur.
L'idée :
1) Je monte sur la pédale prise sur la poignée main droite.
2) Je remonte la poignée main gauche jusqu'à être en tension, pour mettre mon poids sur cette poignée et libérer la poignée de la pédale.
3) nouvelle étape 1.
Je n'ai pas encore testé l'opération avec cette nouvelle configuration.
Précaution : Il faut penser à redescendre... Le descendeur sur le baudrier reste indispensable pour ne pas se retrouver bêtement coincé en haut du mât.
Le machard où le prussik sont aussi biens... Mais en bateau, le poids du matériel est moins critique qu'en alpinisme, alors pourquoi s'embêter ?


Jef-370:À l'époque où je faisais de la spéléo, on avait la "pédale" sur une poignée Jumar et un bloqueur "de poitrine" grâce à un baudrier qui n'était pas qu'une culotte, mais était complété par une partie haute. Pour l'instant je n'ai pas d'équipement pour monter solo, j'y réfléchis... ·le 05 juil. 12:50
tdm2023:Pour monter au maximum le grigri à chaque coup de pédale, je passe le dormant de la corde dans un mousqueton frappé sur la poignée. Peut être que ça diminue un peu ma fonction auto-bloquante du grigri...·le 05 juil. 13:15
05 juil. 202405 juil. 2024

et les echelons de mat alors , toujours pas ??? dites moi un peu pourquoi:
moche , enmmelent les drisses, fardage, cher ? impossible a mettre sans demater...tout ca c'est faux ...apers?


Addiction:Pour le nombre de fois où je monte au mat ça m'emmerde de faire autant de trous, et pis c'est pas très beau.·le 05 juil. 13:55
Addiction:Et ça ne permet pas d'aller sur le gréement ·le 05 juil. 13:57
Elpeyo, le poisson rouge:Oui Mayko : j'ai posé des échelons de mât il y a deux mois, je suis monté six fois depuis, c'est un régal de confort : pause avec un mouskif en haut. Pour le feu, la girouette, et pose de la ferrure d'était textile + poulie. C'est vrai qu'il faut être vigilant pour hisser la Gv, mais le coup est vite pris. Les échelons m'ont couté 4 latte en alu que j'ai coupées et formées, et 16 x 4 rivet. Fait en deux fois deux heures montage compris. ·le 05 juil. 21:30
Elpeyo, le poisson rouge:Non, 16 x 6 rivets, 3 en bas de chaque marche et 3 en haut. C'est la plus grosse dépense !·le 05 juil. 21:34
05 juil. 2024

Alors les échelons de mât:

Pour un mât de 10m (Brise de mer 31), en en mettant un tous les 40 cm, le coût en les faisant soit-même avec des bandes d' alu larmé:
100 euros tout compris (avec rivets alu de 4,8).

La pose s' est effectuée sans démâter.
Pour çà, il faut utiliser un pointeau "automatique", qui permet de pointer d' une main, sans utiliser de marteau.

On trace, on pointe et on perce puis on rivete en partant du pont.

Quand les échelons du bas sont installer, on monte dessus, on s' assure avec une sangle autour du mât pour poser les suivants et ainsi de suite.

Pour éviter que les drisses se prennent dedans, on tend des petites garcettes entre les marches et le gréement dormant.

Je n' ai jamais senti la différence de fardage entre avant et après (il doit bien y en avoir une... mais négligeable).

En fait, le SEUL inconvénient est que ce n' est pas joli (là je suis d' accord)... mais qu' est-ce que c' est pratique et sûr, même en mer!!!


Elpeyo, le poisson rouge:Ok Gorlann, je vais penser aux garcettes entre les marches. Sinon tout pareil que toi, sur le Folie douce ! Tu as mis combien de rivets par marche ?·le 05 juil. 21:32
gorlann29:J'ai mis 4 rivets par échelon. ·le 05 juil. 22:33
Elpeyo, le poisson rouge:Ok, je risque rien alors 🙃·le 05 juil. 23:40
James :Oui c'est pas très esthétique les marches , mais la plupart du temps le problème en tête de mât se résoud rapidement et sans efforts...Une petite longe pour la sécurité indispensable,pas con d'en avoir une réglable je n'y avais pas pensé...Deux rivets en haut en deux rivets en bas de chaque marche en alu ,au moins du 4,8 ça ne bouge plus.Sur mon premier bateau je les ai faites mât en place, c'était très sportif avec une riveteuse un peu juste,et moins facile pour les mesures.Sur le deuxième mât sur tréteaux,pas de difficultés,mais on voit moins les trajets du câblage, j'ai dû faire une modif une marche touchait un bas hauban.Je n'ai pas mis de garcettes entre les marches, peur que ça rentre en vibration et fasse un bruit infernal avec du vent fort ...·le 06 juil. 08:47
mayko:ca a peut etre deja ete dit mais TRES IMPORTANT : rivets monel pour les echelons·le 09 juil. 13:30
delices2:Un très beau fil sur la fabrication et la pose de échelons de mât : www.hisse-et-oh.com[...]mat-alu ·le 10 juil. 14:50
05 juil. 2024

Pour en revenir à la question de Diaoulig : c'est peut-être du Shunt (Petzl) dont tu voulais parler ? C'est ce que j'utilise sur deux drisses tendues puisqu'on peut mettre deux cordages dans un Shunt, jusqu'à 11 mm. Un Shunt pour le baudrier et un pour la pédale. Je redescends sans rien changer. Ça fait 15 ans que je fais comme ça et ça me va très bien.


06 juil. 2024

Bonjour,

Visiblement ce n'est pas si dangeureux que ça même si, alors que c'est mon métier, je ne comprends pas vraiment comment certains font!
Le plus simple ça reste une poignée SUR une longe et un grigri, plus deux trois explications par un habitué.
Attention ça reste du sport et si vous n'avez pas la capacité de faire je dirai 15 ou 20 abdos complets au sol pensez aux echelons même si c'est moche.

Attention sans parler d'évoluer sur deux cordes (obligatoire normalement), les noeuds d'arrêt confectionnés régulièrement à la montée sont obligatoire (on les défait à la descente l'un après l'autre bien sur). La poignée du grigri peut être bloquée par un coincement (cordage, vêtement etc) ou une panique et la corde file (ou plutôt le grimpeur tombe).

Pour TDM 2023 ta technique de renvoi dans la poignée est très pratique à l'usage, je pense un peu hors notice, mais surtout pour la descente reprendre en direct, le risque est élevé de se tromper de brin ou laisser filer.

Le problème majeur est le mouvement réflexe : ça brûle je lache, ca file trop je tire à moi (corde👍, poignée du grigri😰).


bimak:Et dernier point ces appareils sont concus pour des cordes d'escalade, de canyon, speleo ou travaux, pas pour une drisse.Quand au shunt cité plus bas, c'est un superbe appareil qui à rejoint les oubliettes depuis longtemps. Trop d'usages détournés et risques très élevés. A éviter.·le 06 juil. 00:44
matelot@19001:Tu peux en dire plus sur les risques avec le shunt ?·le 06 juil. 00:54
bimak:Oui, c'est destiné au contre assurage pour descendre en rappel. Ce en quoi il est formidable. Mais il ne devrait servir qu'à ça !J'en ai fait des usages divers et variés moi même, maintenant plus.Pour ne pas en parler des heures je dirais que son plus grand risque est que pris à pleine main, il est 100% débrayé avec descente libre et pas de brûlure (donc pas de reflexe de laché, l'esprit pensera à autre chose sauf lacher).Bien entendu on peux s'en être servi énormément sans problèmes, mais on ne peux pas ici le conseiller.·le 06 juil. 01:27
tdm2023:@bimak Merci pour ce retour expert ! Pour la descente, je ressors le brin dormant du mousqueton frappé à la poignée. J'ai vu des vidéos qui montrent que le grigri peut - même si très très rare, mais c'est déjà trop - ne pas se coincer si le dormant n'est pas en légère tension vers le bas (www.youtube.com[...]/watch ). J'utilise une corde d'escalade que je hisse. ·le 06 juil. 09:20
Arturo:@bimak : Totalement d'accord. Comme tdm2023, j'ai une corde d'escalade que je hisse avec une drisse. La compatibilité matériel d'escalade / drisse est un vrai facteur de risque.·le 09 juil. 12:07
10 juil. 2024

Seul Échelle de sangle avec coulisseaux que je hisse avec la drisse de gv. ce qui nécessite d’enlever les coulisseaux de la gv. Gris gris en sécurité sur la balancine. J’ai aussi mais faut être deux la possibilité de me faire hisser par la manivelle de winch électrique.


mayko:alors la c'est beaucoup plus compliqué que d'avoir des echelon , surtout en mer...ne me dites pas qu'on ne monte pas au mat en mer, ca n'est deja arrivé deux fois : un fois rupture de la ferrure de genois en tete , et une autre fois chariot de tetiere de GV coincée en haut ( bille usagée pulverisées= j'etais fautif donc)·le 10 juil. 14:01
matelot@19001:Ca m'est déjà arrivé de monter au mât en mer avec mes shunts, dont une fois dans des conditions olé-olé. C'est sûr que de devoir dégréer la GV pour monter au mât ça ne me fait pas envie ...·le 10 juil. 14:10
Domde:Elle reste sagement dans le l’azuréen bâts. C’est sur que c’est moins confortable que des échelons ·le 10 juil. 15:52
Domde:Lazy-bags !!!·le 10 juil. 15:52
10 juil. 2024

J'utilise mon matos spéléo, crawl et poignée, puis descente en rappel, même en mer et en solo, j'ai déjà eu à le faire. Ceci étant dit, les fois où ça remuait bien je me suis fait quelques bleus. Mais surtout, et comme toujours, il ne s'agit pas d'attendre d'en avoir besoin pour s'y mettre. Je monte régulièrement en tête de mât pour vérifier mon gréement évidemment, mais également pour que tous mes gestes de grimpe restent bien imprimer dans ma mémoire. Une conversion (passer de son crawl à son descendeur, sans se casser la gueule) en tête de mât dans de mauvaises conditions, ça ne s'improvise pas.


SailorAlex:Oups, je vous d'autres commentaires que ça s'écrit Croll et non pas crawl...😁·le 11 juil. 15:45
10 juil. 2024

abattre en carène c'est l'idéal


Lulu2:L’idéal, c’est une nacelle. ·le 10 juil. 17:42
Addiction:Je m'étonne que ça ne soit pas beaucoup utilisé dans les chantiers alors que la législation est claire pour le travail en hauteur, même les élagueurs quand le terrain s'y prête s'en servent,, il suffit de passer un Caces, la manipulation n'est pas très compliquée et le confort est top, avec une bonne surface de stockage pour le materiel·le 10 juil. 17:51
roc:Après, la nacelle, en pleine mer, c'est pas très pratique.·le 10 juil. 17:52
mayko:ca c'est sur, c'est comme ceux qui inspectent leur mts avec un drone, c'est classe mais non operationnel·le 11 juil. 10:01
10 juil. 2024

J ai une échelle souple de chez technic océan ou un nom qui approche, pas cadeau, 500 € et j ai rajouté aussi deux poignées petzl que j utilisé sur les drisses de Gv, utilisé deux ou 3 fois dernière fois il y a 5 ans , je devrai les vendre , trop vieux pour cela maintenant


Peace And Love:Pourtant j’ai besoin de repasser la drisse de genoa de secours·le 10 juil. 19:58
bimak:Si tu passe en corse je te le ferais volontier Jean.·le 10 juil. 23:11
Addiction:Outils Océan ?·le 10 juil. 23:54
Peace And Love:Oui Outils océan, un joli produit auquel il faut impérativement rajouter des coulliseaux mais pas adapter pour rester plus de quelques mns, faut une chaise. Merci Bimak ! Super sympa !·le 11 juil. 17:06
10 juil. 2024

Un jour, j'ai laissé filer ma drisse de foc en changeant le solent pour le TMT en plein atlantique (bon, on fait tous des conneries de temps en temps, non). Ma drisse flottait à l'horizontale en tête de mat. Et j'en avais vraiment besoin pour envoyer le TMT.
J'étais en solo. J'ai mis le bateau plein vent arrière sous pilote et grâce aux échelons de mat (repliables, et dans lesquels aucune drisse ne se prend jamais), 3 mn après, le TMT était envoyé, sur sa drisse que j'avais récupérée sans problème en tête de mat.
Je ne sais pas si j'aurais osé avec un prussik.


11 juil. 2024

dans le meme genre debile , la ferrure d'enrouleur en tete de mat a cassé ( je savais que c'etait une merde et avais un spare)...le mat tient car j'avais un faux etais grée pour le solent(tout bateau doit avoir un faux etais ou un etais de trinquette).
Il y avait 40nds grand largue 100 miles a l'est de gambiers...monter la haut en tant contarsurré par ma femme n'a pas posé de probleme, mais securiser l'etais a duré 20mn et les mouvement etaient un peu trop pour mon estomac.
a ce propos, meme ceux qui ne veulent pas d'echelon DOIVENT en mettre au moins deux a hauteur de travail en tete..et aussi n'oubliez pas le casque


Vue sur le château d'If  depuis les iles du Frioul    Méditerranée   France

Phare du monde

  • 4.5 (18)

Vue sur le château d'If depuis les iles du Frioul Méditerranée France

2022