Louer ou acheter ?

Un des avantages de la location, à savoir s'exonérer des coûts de possession d'un bateau, a manifestement disparu avec l'inflation.
Je prends mon expérience: j'ai vendu fin 2021 mon voilier (GibSea 33 de 2000) pour 37 k€. 2,5 ans plus tard, il est à vendre, sans modification ou amélioration 46 k€. Il me semble que ces 9 k€ couvrent le coût de possession et les semaines de location économisées. Non ?

L'équipage
22 juin 2024
22 juin 2024

Attends de connaître le prix réel auquel il aura été vendu.

22 juin 2024

oui tu as raison , le vrai prix c est le jour de la vente

22 juin 2024

le surcoût est la marge de négociation :-)

vous voulez ce matelas ? je vous fais un rabais de 20%. attendez, je vais demander à mon chef si je peux faire plus.

et là, on commence à se rapprocher du vrai prix.

22 juin 2024

Le même modèle avec beaucoup plus d'heures et moins équipé est sur LBC à 49900. Donc celui-ci partira vite et au prix demandé qui est vraiment dans le bas de la fourchette pour un 33 pieds de 2000 full équipé avec 400 heures d'origine et sa place au port. Non non, je maintiens qu'il a été (et est peut-être encore) rentable d'acheter et de faire 25 % de plus value en 2,5 ans. On navigue pour rien, on est même peut-être un peu payé pour ça.

22 juin 2024

Pour celui qui habite loin du port où est stationné son bateau, et ne venant qu'une quinzaine de jours par an, je pense qu'il vaut mieux louer. Avantages, pas de frais de port et d'entretien, bateau utilisable de suite sans perdre de temps à vérifier et nettoyer. Coté inconvénients, je n'en vois pas de prime abord.

Concernant la plus-value sur ton ancien bateau, je pense qu'elle est possible par l'augmentation du prix des carburants, les gens se rabattant plus ou moins sur les voiliers. Du moins c'est ce que je constate autour de moi, de nouveaux voisins ayant vendus leur moteur pour un voilier sans jamais en avoir barré. "on apprendra sur le tas avec l'aide d'amis voileux" est en gros leur approche de leur nouvelle plaisance.

22 juin 2024

Il est à vendre, pas vendu !
Pas adepte de la location car ce que je cherche n'existe pas à la location et que je ne veux pas avoir de dates de croisière imposées, mais je peux comprendre que le visiteur du salon nautique qui veut passer 15 jours au soleil en Méditerranée sur un Tuperware moderne soit intéressé.
Un pote a choisi cette option, c'est cool, pas de soucis d'entretien ni de port, mais il se fout bien du style de bateau, une caravane avec un mât (voiles non nécessaires, c'est juste pour louer sans permis) lui suffit...

07 juil. 2024

3 semaines après il est vendu. Donc je maintiens, avec 10% de plus value chaque année, naviguer sur son bateau, quand on veut, avec comme seule contrainte de faire le carénage annuel est devenu un loisir tout à fait rentable. Ce qui n'est bien sûr pas le cas si on loue. Après chacun fait bien comme il veut mais il m'a semblé intéressant de noter que l'inflation (insensée à mon avis) des occasions change les données de l'équation.

07 juil. 2024

Il a aussi des Pogo en location, en Grèce, en Croatie et Turquie, des X et des Grand Soleil en Bretagne et sud de la France, les possibilites sont variés et c'est surtout le choix du bassin de croisière qui est varié..
Si la formule connaît un si grand développement c'est qu'il existe pas mal d'avantages en particulier pour ceux qui n'habitent pas le littoral

22 juin 2024

Pratiquée une douzaine de fois sur 15 ans, la location nous a permis d'essayer différents voiliers et de préciser nos critères de choix avant l'achat. C'était aussi plus économique pour 2-3 semaines par an.

Sans l'expérience acquise en location, je ne pense pas que nous serions actuellement sur ce bateau là, même si ce n'est finalement pas le plus important. ;-)

22 juin 2024

La possession d’un voilier lorsque l’on n’est pas voyageur au long court ou habitant au pied du ponton n’a aucune rationalité financière.

Mais elle a une rationalité affective que chacun doit mesurer.

23 juin 2024

Avec un voilier transportable après la mer pour les vacances..il est possible de naviguer sur un lac près de son domicile, biensûr le confort en patit.

22 juin 2024

Aujourd’hui la solution qui a le vent en poupe (surtout pour les actifs) est celle proposée par Dream Yacht, quelque part entre la location et la propriété en fin de contrat

22 juin 2024

@mecaflu, le calcul ne tient que pour cette période particulière ou la pénurie de bateau neuf a fait grimper les prix de l’occasion, mais les critères entre les deux formules ont été donnés ici et cela concerne surtout l’usage du bateau, la disponibilité du plaisancier, sa situation géographique etc

22 juin 2024

Un avantage de la possession:
Je me désole sur le quai à la vue d'une météo sublime pour naviguer, ne serait-ce que quelques heures.

22 juin 202422 juin 2024

La possession est certes coûteuse mais tu fais ce qui te chante quand tu en as envie. Une sortie qui traine car il fait un temps magnifique, ben tu ne te tape pas des frais de retard/ménage au retour.
Tu veux le coussin licorne de tes rêves au poste de pilotage tu peux 🤣

Par contre il faut pouvoir aller souvent dessus ou sortir avec pour "rentabiliser", l'entretien et le parking sont des coûts non négligeables également.

23 juin 202423 juin 2024

Eternelle question... Mais bon...
La location permet aussi d'accéder à des bateaux que tu n'aurais pas les moyens d'acheter et d'entretenir.
J'ai croisé, depuis 25 ans, régulièrement, sur des 40/50 pieds... que je n'aurais jamais pu m'offrir... En revanche, pour une semaine ou deux en location, ou un gros W.E. avec ou sans des potes pour mutualiser la dépense, on arrive faire de belles nav sur de très jolis bateaux...
La location permet également de varier les zones de navigation... Un coup ici, un coup là... Tu peux faire Houat/Belle-Ile un W.E. et le W.E. suivant Jersey/Guernesey.

My two cents

07 juil. 2024

bjr
je croie que chacun est un cas particulier ,
Jeudi dernier il faisait beau ,j'ai donc projeté de passer la journée sur mon bateau .1/4h pour y aller , 100m à la rame pour accéder au mouillage ...
et j'y ai tranquillement passé la journée ,j'ai essayé de souder l'attache de la filiaire cassé sans reussir ,pas grave je ferai celà cet hiver ..j'ai nettoyé le moteur , le plancher , discuter avec un copain de passage , fait ma petite sieste .. et j'ai eu la flemme de hisser les voiles
une super journée ...
josé

07 juil. 2024

La plus value n'existe qu'une fois, et si on doit racheter c'est au prix fort !!!
Ce calcul n'est valable que si on a programmé l'arrêt du loisir nautique !!
L'inflation n'enrichie pas le consommateur, sauf a speculer et à attendre une époque propice mais c'est un autre sport

07 juil. 2024

Le bateau ont peu le voir comme une femme on peut avoir la femme de sa vie on l épouse bien sur ce n est peut être pas la plus belle la plus intelligente la plus .... mais on est heureux avec effectivement on peut louer une call girl de luxe plus belle plus grande plus ... c est un choix

C est vrai que la mode actuelle est plus à changer de femme ou de bateau tout les 2 3 ans ainsi va la vie la location est dans l air du temps on s attaché un rien on prends du plaisir on jette

07 juil. 2024

Perso je pense que si le projet n'est pas de vivre à bord de son voilier au moins pour des périodes de quelques semaines minimum par an, ça ne vaut pas le coup à mon avis de posséder un voilier .
Mieux vaut dans ce cas-là louer à mon avis .
Et pour ma part je me suis toujours dit que si j'achetais un autre bateau comme les deux précédents que j'ai eu, ce sera dans le but de vivre à bord et pourquoi pas de voyager plus avec, au moins pour des périodes assez conséquentes .
Si je voulais un voilier juste pour des balades ponctuelles à la journée, un loisirs de vacances, je préférerais ne pas acheter du tout

08 juil. 2024

La bonne question est combien de jours par an tu vas être sur le bateau... en deçà d'un certain seuil il vaut mieux louer ou faire partie d'une association...

09 juil. 2024

C'est difficile de poser la question comme ça .
Par exemple dans mon cas, même si je ne fais pas que de la voile comme loisir, il m'arrive souvent de prendre le bateau et tourner 3h l'après midi , après m'être décidé 1h avant .
Si je devais louer, je ne ferai jamais cela .
Et ce, même si en louant 1 chaque fois ça me reviendrait peut être quand même moins cher .

09 juil. 2024

Entre louer et acheter, il y a la copropriété. Et c'est pareil: certains en sont satisfaits, d'autres en gardent un souvenir plus mitigé.

L'usure compte aussi. À ceux qui hésitent à mettre un voilier en location - et je les comprends -, je dirais d'aller voir dans quel état sont les voiliers à vendre après 5 ou 6 saisons de location. Ne vous contentez pas de regarder les vidéos de présentation et les photos des brokers, mais allez voir sur place.
Les écarts de prix entre les voiliers mis en vente par les loueurs reflètent parfois des différences dans l'entretien. Ou pas. Une chose est sûre: vous aurez plus de choix parmi les dizaines de voiliers "sortis de flotte" chaque année que si c'est le voilier que vous avez mis en gestion/location que vous deviez récupérer dans un état moyen.

10 juil. 2024

si on habite pas loin de son bateau (200km) et que l'on navigue regulierement, soit we soit vacance au moins 6 sem ( a la louche) par an, il me semble que l'achat est plus sympa financierement et operationnellement.
on connait son bateau on l'ameliore et l'entretien..Il y a telement de point de detail a mettre au point et a surveiller qu'une loc ce sera du bateau neuf ou presque , stereotypé , pas forcement adapté a son programme , en particulier si l'on envisage quelques nav longues et lointaines ( 3, 4 6mois par ex), la loc dans ce cas sera impossible voire prohibitive.
Apres se pose le probleme de la revente le cas echeant..mon cas perso ( pardon de l'evoquer) est significatif..le bateau alu a 51 ans , parfait etat tres bon bateau tres solide et confort, mais pour la revente a un prix decent ..des clous, l'esthetique est vieillote et le vieil alu est mal vu.
Donc soit on achete un boat pas trop vieux et on le revend assez vite soit on le garde a vie , soit on le brade , et dans ce cas on n'aura jamais quelques chose de similaire donc arret de l'activité.
Bien sur l'entretien et le stationnement c'est cher: au minimum 5000/an pour 12-13m , 3000 environ pour 10m...mais la plaisance ce n'est pas un placement , comme la bagnole. encore que la bagnole on peut s'en passer , pas le bateau !!!!

10 juil. 2024

@mayko. Combien coûtait ton bateau il y a 51 ans ? Quel % de sa vie en bonne santé lui reste t il? Donc combien vaut il objectivement aujourd'hui ? Je suis sur qu'il peut se vendre plus. Ça reste une bonne opération.

11 juil. 2024

je l'ai acheté il y a 30 ans 320000 FF = 48000€ beaucoup plus cher que maintenant, et a la louche il y a eu 70000€ d'entretien et d'ameliorations et 40000 de stationnement = total 158000
a reste peut pour un 43' alu mais tout de meme 400€ par mois environ.
Pour ce qui est de sa longevité = a perpet si les futurs proprios sont aussi soigneux que moi

12 juil. 2024

@mayko. Donc tu as acheté un bateau de 20 ans (1/2 vie pour un alu) Comme il lui restait la moitié de sa vie à vivre et pas la meilleure ni la moins coûteuse, tu l'as sans doute payé 1/3 de son prix neuf. Tu en as bien profité pendant des années et tu l'as entretenu pour qu'il lui reste encore 1/2 vie mais pas la meilleure. Il vaut donc logiquement 1/3 de 48000€. Tu peux certainement le vendre au moins 15000€ de plus. Ces 15000€ seront une contribution des acquéreurs au mode de vie/ loisir/luxe dont TU as bénéficié. C'est plutôt très bien.non ?

12 juil. 2024

Mayko, tu vis donc la vie qui te convient depuis 30 ans pour certainement beaucoup moins chère que celle d'un terrien avec ses frais incontournables.
Bien sûr, lorsque tu amarerras ton voilier pour la dernière fois, sa valeur ne permettra certainement pas une vie aussi plaisante; rente terrienne bienvenue.
Mais quelle belle vie aura été la tienne; du moins j'imagine!

10 juil. 2024

Quand tu claques 5000 balles un an à l'avance pour louer le bateau de tes rêves à l'endroit de tes rêves et que quand tu arrives, tu as une météo lamentable et que tu ne peux même pas sortir du port, tu envisages peut être un peu plus de franchir le pas de l'acquisition.

11 juil. 2024

Et si tu es propriétaire de ton bateau et que tu es en vacances et que la météo est lamentable tu fais quoi ? Tu navigue ?

11 juil. 2024

Généralement on loue dans des endroit où la probabilité d'avoir du beau temps est plus grande, les loueurs bretons et normands ne sont pas légions.
Un avantage aussi est de pouvoir changer de bassin de navigation sans l'impératif de longues traversées.
Il n'y a pas de jugement de valeur à exprimer concernant les formules, les propriétaires n'ont pas le monopole du savoir faire.

11 juil. 2024

c'est vrai que les propriétaires n'ont pas le monopole du savoir faire , mais tout de même ..
petite histoire dejà raconté : au bassin à flot au Palais à Belle Iles ,un monsieur a la barre qui avait bien du mal avec son bateau ..quelqu'un lui dit "monsieur passer la marche arriére plutot que votre femme pousse le bateau à l'avant " et la pauvre femme à l'avant lui dit" ah tu voie sur les bateaux il y a aussi une marche arriére" ..c'est du veçu

11 juil. 2024

Excellent ! Et pour passer les vitesses ?

11 juil. 202411 juil. 2024

"Louer ou acheter"
la situation est assez claire.
La location est de plus en plus plébiscitée car les nouvelles générations ne veulent plus de confronter à cette lourdeur que représentent l'entretien, la maintenance d'un bateau.
Il restera toujours des propriétaires car ils veulent bénéficier de la plus grande liberté d'utilisation et de tout ce qu'apporte l'appropriation.

11 juil. 2024

Reste tout de même un élement primordial à mon sens ;il faut un minimum de connaissances pour naviguer et les loueurs de bateaux ne semblent souvent bien léger ..ils confondent souvent les vacances en mer comme la location d'un chalet ...
il faut tout de m^me un peu de pratique que n'ont pas forcement les loueurs ,a part quelques uns comme d'hab

11 juil. 2024

Les loueurs sont près à louer des voiliers à des plaisanciers qui n'ont pas le permis côtier.
"Tout est bon dans le cochon"…

11 juil. 2024

On peut aussi acheter un bateau sans posséder de grandes connaissances nautiques, il faut peut être se calmer sur le "rentbashing"
Nous sommes très nombreux aussi à posséder un bateau et parfois en louer pour aller jouer ailleurs, le pénible c'est de supporter les regards reprobateurs quand on arrive au mouillage, la même chose quand on roule avec une voiture qui n'est pas du bon département 🤯

11 juil. 2024

Le regard réprobateur lors de l'arrivée au mouillage est plutôt un regard attentif. Les incidents de mouillage sont assez fréquents et une bonne partie sont le fait des bateaux de location. Plusieurs raisons à cela : la méconnaissance, le manque d'habitude, les conseils erronés (3 fois le fond), le matériel léger...
Dans les Antilles, Grenadines ou iles Vierges, les loueurs invitent fortement les locataires à prendre des corps morts plutôt que de mouiller.
Il y a bien sur chez les locataires, des pratiquants expérimentés (et on le voit rapidement) et chez les propriétaires, des non habitués au mouillage (et on le voit rapidement aussi), mais bon, un bateau de loc qui arrive, la surveillance est de mise.

12 juil. 2024

Louer c est d abord être à la merci de ce qu on te propose, et tu ne le sauras qu une fois à bord, et de la météo. J ai loué une fois, au final bateau peu marin et surtout 1 ere date annulee de droit car bms, seconde date on a du se cogner un force 5 sur un petit 6m, retour au port trempé. On a acheté, on y va lorsqu il fait beau et le bateau étant ce qu il est de toute façon des creux de 3 à 4 m ne seraient pas insurmontables du tout. Donc sérénité.
La loc ce n est bien que si tu as le bol de pouvoir louer en derniere minute le bon bateau que tu voulais.
La liberté a un prix, certe.

visite au phare des Roches Douvres

Phare du monde

  • 4.5 (63)

visite au phare des Roches Douvres

2022